E-commerce: les 4 étapes gagnantes !

Comme tous les e-commerçants, vous avez deux objectifs : attirer un maximum de visiteurs sur votre site et les convaincre d’acheter vos produits et/ou services. Pour ce faire, 4 étapes clés vous permettront d’y arriver ! Prêt pour démarrer votre projet e-commerce ?

Étape 1 : Étude de marché

A. La demande et les besoins du marché

Si vous souhaitez démarrer une activité e-commerce, c’est que vous avez la certitude d’être capable de générer de la clientèle et des ventes dans le futur. Pour vous en convaincre, une étude de marché est parfois utile, par exemple par l’intermédiaire de questionnaires en ligne envoyés à vos clients potentiels (voir p.ex. SurveyMonkey). Une société d’étude de marché pourra également vous aiguiller vers une méthodologie adaptée (voir p. ex. HEC Consulting Group).

B. Positionnement et valeurs

Une fois la demande étudiée, que vous connaissez votre marché, il faudra définir votre positionnement, ou plutôt l’élément qui vous rend vraiment différent des autres offres disponibles. Cela aboutira sur une manière de communiquer à vos clients potentiels : charte graphique cohérente, couleurs, formes, style général, polices, etc… Pour pallier à la dématérialisation du monde numérique, l’utilisation de visuels, langage parlé et outils multimédias seront privilégiée.

C. Étude des « personas »

Analysez la navigation et l’architecture de votre e-commerce en définissant les personas. Il s’agit de personnes fictives susceptibles de vivre une expérience sur votre futur site de vente en ligne. Le but de cette étude est de définir l’architecture de navigation et les messages qui devront être transmis dans chacune des parties du site pour atteindre une ergonomie optimale. Exemple : tel promotion à tel endroit, tel slogan pour rassurer tel type de personne à tel moment, tel bloc accrocheur ou tel possibilité de clic sur tel page, etc.

Étape 2 : Design & Developpemente-commerce-étapes-plug&go

Pour la réalisation de la plateforme web, trois options sont envisageables en fonction de vos compétences et du risque que vous êtes prêt à prendre pour vous lancer.

Formule « Do It Yourself »

Vous avez des compétences en design et connaissez les langages de développement web, vous décidez alors de réaliser le site e-commerce vous-même et de sous-traiter éventuellement certaines parties. Généralement, vous développez à partir d’une solution OpenSource tel que Prestashop.

Formule « Galerie commerciale »

Vous louez un espace dans une galerie commerciale en ligne. Les coûts de départ sont souvent inexistants et vous ne payez que si vous vendez. Une commission variable en fonction de votre chiffre d’affaires en ligne (entre 2,5 et 7%) ou un loyer fixe vous sera demandé. Découvrez par exemple Shopiweb.

Formule « Boutique propre »

Vous sous-traitez le développement de votre site e-commerce à un prestataire externe. Nous vous conseillons d’être accompagné par des experts rigoureux qui analyseront votre projet et chercheront avec vous la solution optimale en fonction de vos besoins. Par exemple, découvrez le département web Eyaka.

Étape 3 : Web marketing

Une boutique en ligne sans stratégie web marketing est aussi efficace qu’un magasin ouvert au milieu d’un désert ! Afin de remplir vos deux objectifs web (attirer et vendre), l’ouverture de votre e-commerce doit s’accompagner d’efforts marketing importants.

Check-List de l’attraction des e-visiteurs

  • Définition du nom de domaine et des URL,
  • Étude et choix des mots-clés,
  • Optimisation de la vitesse d’ouverture des pages,
  • Prise en compte des balises clés (title, description, H1 à H3) et métadonnées,
  • Suivi permanent avec les outils d’analyse (Google Webmaster Tool, Google Analytics, GTmetrix, Google AdWords, etc),
  • Liens externes (de l’extérieur ou vers l’extérieur) et internes (entre les pages de votre site),
  • Génération et mise à jour de contenu non dupliqué,
  • E-mailing,
  • Réseaux sociaux,
  • Apporteurs d’affaires et comparateurs de prix,
  • Référencement payant (achat de mots clés, bannering, retargeting, etc),
  • Publicité hors ligne.

Check-list pour convaincre d’acheter

  • Ergonomie ou « penser utilisateur et non concepteur » (facilité de navigation, contenu court et utile, compréhension aisée, choix d’action limité pour guider l’utilisateur, etc),
  • Confiance et éléments rassurants (paiement, transport, service après-vente, facilité de contact),
  • Rapidité d’ouverture des pages,
  • Promotions spéciales et ventes flash,
  • Tarification du transport.

Étape 4 : Gestion commerciale multicanal

Saviez-vous que les principes commerciaux d’une boutique e-commerce n’ont absolument rien de différents d’une boutique hors ligne ? Vous aurez notamment à gérer l’administration des ventes, les stocks, la facturation, les retours,…

Un logiciel de gestion adapté e-commerce

La gestion de votre boutique en ligne doit être simplifiée au maximum : c’est la garantie d’un ROI rapide ! Synchronisez votre boutique Prestashop avec un logiciel de Gestion Commerciale Sage et votre gestion devient alors automatisée :

  • Import/Export du catalogue d’articles et des clients,
  • Récupération des commandes en cours et paiements,
  • Impact des stocks réels,
  • Bons de livraison et facturation automatique.

Une logistique spécifique

  • Trouver les bons fournisseurs et les bons prix,
  • Décider d’un système de paiement (PayPal, Ogone, HiPay),
  • Choisir les moyens et sociétés de transport (transporteur traditionnel, point relais, retrait en magasin),
  • Réaliser des conditions générales adaptées et les mentions légales obligatoires,
  • Gérer les entrées et sorties de stock (cartons, papier kraft, bulle d’air, adhésif).

Le comptoir des PME Plug&Go et le département web Eyaka vous apportent l’expertise de ses spécialistes, tant en design, développement, web marketing ou gestion commerciale. C’est la combinaison gagnante pour lancer votre business sur le web…